Musée d'Orsay: Hommage à Spencer Hays

Hommage à Spencer Hays

Portrait de Marlene et Spencer Hays© Nicolas Krief
C'est avec émotion et tristesse que l'établissement public des musées d'Orsay et de l'Orangerie a appris la disparition du grand collectionneur américain, mécène et ami de la France, Spencer Hays.

Né à Ardmore dans l'Oklahoma, Spencer Hays a grandi dans une famille modeste. Pendant plus de quarante ans il a réuni, avec son épouse Marlene, une collection d'art exceptionnelle comprenant quelque 600 oeuvres.

C'est en 2001 que Guy Cogeval, spécialiste de Vuillard, a rencontré Marlene et Spencer Hays. Cette amitié profonde a d'abord conduit le couple à prêter 187 oeuvres au musée d'Orsay pour l'exposition Une passion française. Ce même ensemble a finalement fait l'objet d'une donation sous réserve d'usufruit au musée d'Orsay en octobre 2016.

Spencer Hays était amoureux de la culture française au point d'avoir fait édifier à Nashville pour sa résidence une copie de l'hôtel de Noirmoutiers à Paris. A chacun de ses séjours parisiens, il passait de longues heures dans les salles du musée et entretenait des liens amicaux avec le personnel.

Nommé récemment président des American Friends of the Musée d'Orsay, Spencer Hays était un philanthrope plein d'énergie. Son amour de l'art, son élégance, sa générosité, sa modestie, ont fait de lui une personnalité exceptionnelle.

Guy Cogeval, Président des musées d'Orsay et de l'Orangerie, Laurence des Cars, directrice du musée de l'Orangerie et l'ensemble des personnels des musées s'associent à la douleur de son épouse Marlene, de leurs enfants et petits-enfants.

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion