Cabinets d'architecture

Paysages d'architectes

Salles 17 et 21

dessin
François GarasPaysage de montagne avec cascade au soleil couchant© RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
Comme les peintres, les architectes se sont interrogés sur le sens du monde contemporain, au tournant du XXe siècle, avec une réflexion propre sur leur métier de constructeur. La situation de l'architecture d'alors, florissante tant dans le domaine de l'urbanisme que de la construction, n'en est pas moins vivement critiquée sur le plan conceptuel.
Le Sâr Peladan écrit dans le catalogue du second salon de la Rose+Croix en 1893 : "L'architecture ! Cet art étant mort en 1789, on n'acceptera que des restitutions ou des projets de temples et de palais féériques".

C'est sans doute dans ce contexte de doute existentiel de la profession que la galerie Le Barc de Bouteville organise en 1896 une exposition intitulée "Impressions d'architectes" où sont présents F. Garas, G. Guillemonat, E. Herscher, C. Imbert, H. Provensal et H. Sauvage.
Il s'agit pour ces architectes idéalistes de délaisser la troisième dimension au profit de la représentation picturale paysagée. La littérature et la musique sont leurs sources d'inspiration pour louer la Pensée et l'Harmonie au milieu de références religieuses.

La fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle sont propices au développement des sciences occultes ainsi qu'aux interrogations religieuses dans un monde en changement.
Les architectes côtoient, comme tout artiste en société, des réseaux constitués d'écrivains, de musiciens et de poètes.

Le questionnement scientifique est aussi très prégnant, avec notamment les interventions du savant Camille Flammarion qui vulgarise la connaissance du cosmos. Gaston Redon, architecte de formation et frère du peintre Odilon Redon, aimera représenter des paysages proches du monde fantastique qui interrogent les idées de vie et de mort.
Richard Burgsthal, peintre, musicien et fils d'architecte, s'inspire de la musique de Wagner pour créer des univers fantaisistes où le paysage, architecturé, se situe entre le décor de théâtre et le carton de vitrail. Eugène Grasset, professeur de dessin, utilisera le paysage comme sujet d'étude pour des formes stylisées.
Enfin, l'architecte et restaurateur Louis Boitte nous rappelle, un peu plus tôt, la saveur du paysage comme élément constitutif du cadre humain, avant le fait de bâtir.

Paris sur le Nil, architecture et urbanisme au Caire de 1869 à 1914

Fond de nef

dessin
Raoul BrandonMagasin Omer Effendi (Orosdi Back) au Caire© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Les splendeurs du passé égyptien exercèrent de tout temps une attraction sur les voyageurs et les archéologues, mais la croissance du Caire au XIXe siècle en fit également une terre d'élection pour les entrepreneurs et les architectes.

Ceux-ci exportèrent le modèle haussmannien qui avait séduit le vice-roi d'Egypte lors de sa visite à Paris pendant l'Exposition universelle de 1867 puis, en juillet 1869, quelques mois avant l'inauguration du canal de Suez.
Le jeune ingénieur Gustave Eiffel, en quête de commandes, voyagea sur le chantier de l'isthme en avril 1865. A la suite du conflit franco-prussien, l'islamophile Ambroise Baudry tenta sa chance en Egypte où il mena une brillante carrière jusqu'à son retour en France en 1886.

Au Caire, le crépuscule de l'empire ottoman prit donc des allures d'âge d'or architectural, porté par l'initiative privée propice à l'éclectisme, et par les concours, système inauguré avec le musée national égyptien en 1895, qui favorisa le style Beaux-Arts.
Raoul Brandon fit partie de ces nombreux Français à profiter de l'effervescence immobilière du Caire. Lors de son voyage en 1902, il fut chargé de la construction des nouveaux magasins de la chaîne austro-hongroise Orosdi-Back.
Au sein de son agence cairote, il mena une activité dense, portée par la création de nouveaux quartiers, et qui ne fut interrompue que par la Première Guerre Mondiale.

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter