Le site

Palais d'Orsay© Musée d'Orsay - Fonds Urphot - DR
La rue de Lille trace l'axe principal de l'ancien jardin de la Reine Marguerite de Valois, épouse répudiée d'Henri IV. A sa mort en 1615, le domaine fut vendu par lots : des hôtels particuliers furent construits dans le quartier tandis que, sur les bords du fleuve, un port nommé la Grenouillière accueillait les trains de bois amenés par flottage sur la Seine. Le quai d'Orsay, commencé en 1708 à partir du Pont Royal, fut achevé sous l'Empire. La vocation aristocratique du lieu s'imposa définitivement à la fin du XVIlle siècle avec la construction de l'Hôtel de Salm (aujourd'hui le palais de la Légion d'Honneur) entre 1782 et 1788.

1898 Image autorisée à Françoise Le Coz Musée d'Orsay par Françoise Le Coz
 Detail de l'image : 
 Numéro d'oeuvre : RMN249511
 Cote cliché : 06-501070
 N° d?inventaire : PHO1986-124-9
 Fonds : Photographies
 Titre : Construction gare du Quai d'Orsay et du Chemin de Fer de Paris
 Description : derniers débris de la Cour des Comptes
 10 juillet 1898
 Auteur : Anonyme
 Crédit photographique : (C) Photo RMN - ©Hervé Lewandowski
 Période : 19e siècle
 Date : 1898
 Hauteur : 0.119 m.
 Longueur : 0.168 m.
 Localisation : Paris, musée d'Orsay
 Conditions d'utilisation : Musée d'Orsay - Françoise Le Coz - Nouveau site Web - 29/11/2006 - Type de facturation : x Achat InternetSupport : Internettype : Site InstitutionnelTerritoire : Monde toutes languesDurée : 2 ans - JPEG - 2048X3072 pixels 
 © RMN / Réunion des Musées Nationaux
Démolition des ruines de la cour des comptes© RMN-Grand Palais-Grand Palais-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
Au XIXe siècle, l'emplacement de la future gare d'Orsay était occupé par deux constructions : la caserne de cavalerie, et le Palais d'Orsay, édifié entre 1810 et 1838 par Jean-Charles Bonnard, puis par Jacques Lacornée. Après avoir été destiné au Ministère des Affaires Etrangères, il fut affecté à la Cour des Comptes et au Conseil d'Etat. Pendant la Commune de 1871, le quartier entier fut incendié : durant 30 ans, les murs calcinés du Palais d'Orsay témoignèrent des horreurs de la guerre civile.

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter