Roland Martin
Casino de Saint-Jean-de-Luz

Casino de Saint-Jean-de-Luz : élévation de la façade principale
Roland Martin (1876-1959)
Casino de Saint-Jean-de-Luz : élévation de la façade principale
Après 1881
Crayon, crayon de couleur, encre et aquarelle
H. 47,6 ; L. 62,7 cm
© DR - RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Franck Raux


Casino de Saint-Jean-de-Luz : vue perspective aérienne

Casino de Saint-Jean-de-Luz : élévation de la façade principale


Lorsque les stations balnéaires se déploient le long des côtes françaises durant le Second Empire, le casino intègre petit à petit le paysage des "Villes d'Eaux". Ces établissements proposent à la fois des salles de réception et des salles de jeux permettant une distraction, mais aussi une fantaisie, éloignée des préoccupations de santé.

Architecte né en 1876, Roland Martin réalise ici, à une date qui nous est inconnue, une vue en perspective aérienne du casino de Saint-Jean-de-Luz, construit en 1881. Son dessin nous révèle l'esprit dans lequel étaient construits ces casinos du XIXe siècle, souvent conçus, comme on peut le voir ici, d'après les poncifs de l'architecture monumentale et ostentatoire de l'époque : rotondes, tourelles couvertes de dômes, hall, larges fenêtres cintrées, galeries.
Les contraintes techniques n'existent pas, au contraire des constructions de santé, seuls le luxe et le paraître ont leur raison d'être avec la mer et ses plaisirs comme décor de fond. Du coup, cette architecture est sans cesse remise au goût du jour.

Les plus célèbres sont ceux de Monte-Carlo par Charles Garnier (1881) ou encore celui de Royan par Gaston Redon (1896, détruit pendant la Seconde Guerre mondiale).




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion