Louis Pille
Exposition universelle de 1900, projet pour le Grand Palais

Exposition universelle de 1900, projet pour le Grand Palais
Louis Pille (1868-1899)
Exposition universelle de 1900, projet pour le Grand Palais
1894
Crayon, mine de plomb, aquarelle
H. 37,5 ; L. 105 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Exposition universelle de 1900, projet pour le Grand Palais


En 1894, Louis Pille, qui n'est alors âgé que de vingt-six ans, participe au concours pour les constructions de l'exposition universelle de 1900, dont les projets sont exposés au palais de l'industrie en 1895. Le programme laissait toute liberté de conserver ou démolir les monuments légués par la précédente Exposition universelle de 1889 : les palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux de Jean-Camille Formigé, le dôme monumental de Joseph Bouvard, la galerie des machines de Ferdinand Dutert et de Victor Contamin et, bien sûr, la tour Eiffel. Pille choisit de conserver presque tous les bâtiments en transformant leur aspect et installe, dans le palais de l'industrie modifié, les expositions des Beaux-Arts.

Le palais de l'Industrie avait été construit pour la première Exposition universelle de 1855 et servait à toutes sortes de manifestations publiques, principalement aux expositions du Salon. Pille le conserve mais double l'ancien volume et entoure l'ensemble d'une façade monumentale dont l'entrée principale est organisée autour d'un jardin conduisant à la Seine et relié aux Invalides à l'aide deux ponts monumentaux. Le Palais sera détruit et remplacé par le Grand Palais.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter