Hector Lefuel
Maison de Bramante, Rome

Maison dite de Bramante à Rome, élévation de la façade
Hector Lefuel (1810-1881)
Maison dite de Bramante à Rome, élévation de la façade
1840
Plume et encre noire, lavis et aquarelle
H. 52,9 ; L. 42,6 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Maison dite de Bramante à Rome, élévation de la façade


Elève de Jean Nicolas Huyot, Hector Lefuel est reçu au concours du Grand Prix de Rome en 1839. Un an après, il réalise le relevé des édifices de la Renaissance qu'il peut admirer dans la capitale italienne ou en Toscane. Si à son époque les travaux des pensionnaires de l'Académie de France à Rome sont toujours restreints à l'architecture antique, ceux-ci n'en dédaignent pas pour autant les modèles de la Rome moderne dont la génération précédente, notamment Charles Percier (1764-1838) et Pierre François Léonard Fontaine (1762-1853), avait démontré la pertinence. Les réalisations des grands architectes de la Renaissance italienne, perçue comme l'assimilation des principes de l'architecture antique romaine, paraissaient plus familières et accessibles.

Ici, la technique de l'aquarelle et du lavis favorise tout particulièrement le rendu de la modénature (moulures, corniche) et de la couleur de la pierre aux nuances rosées. Plus tard, l'architecte appliquera sa connaissance de l'architecture de la Renaissance italienne dans les parties du Louvre dont il aura la charge.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter