Anonyme
Gare méditerranéenne

Gare méditerranéenne, élévation sur la longueur du bâtiment
Anonyme
Gare méditerranéenne, élévation sur la longueur du bâtiment
Vers 1912
Plume et encre, gouache
H. 44 ; L. 130 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Gare méditerranéenne, élévation sur la longueur du bâtiment


Ce dessin anonyme fut très certainement élaboré à l'occasion du concours d'émulation de 1ère classe de l'école des Beaux-Arts du 9 octobre 1912. A cette occasion, le sujet soumis aux étudiants était en effet une "gare maritime". Le parcours de l'Ecole des beaux-arts se déroule au rythme des concours mensuels qui venaient en complément des cours magistraux. Ceux-ci étaient en réalité au centre de la pédagogie et avaient vocation à exercer les futurs architectes au projet, c'est-à-dire à donner une réponse architecturale à un programme écrit. Ces concours furent donc l'occasion de multiples déclinaisons autour des grandes typologies architecturales de l'époque, du théâtre à l'église en passant par l'hospice et le palais.

Comme beaucoup d'autres, ce projet s'inspire de la gare d'Orsay édifiée par Victor Laloux entre 1898 et 1900, devenue aujourd'hui le musée d'Orsay. Les dispositions de ce bâtiment paraissent très proches du programme du concours d'émulation, du fait de sa situation au bord de l'eau. L'étudiant reprend dans son dessin le rythme des arcades de la façade de Laloux, ainsi que l'agencement de la couverture métallique permettant un éclairage zénithal naturel.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter