Edouard Bérard
Projet de pont triomphal sur la Seine

Projet de pont triomphal sur la Seine en face des guichets du Carrousel
Edouard Bérard (1843-1912)
Projet de pont triomphal sur la Seine en face des guichets du Carrousel
Vers 1896
Crayon et aquarelle
H. 40 ; L. 123 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Projet de pont triomphal sur la Seine en face des guichets du Carrousel


Un premier pont du Carrousel avait été construit par l'ingénieur Antoine-Rémy Polonceau entre 1831 et 1834. Alors que sa structure complexe en fonte et bois en avait fait à l'époque de son inauguration un ouvrage novateur, il fut très vite considéré comme étant trop fragile et trop étroit. Haussmann souhaita le remplacer par un pont plus large dans l'axe des guichets du Louvre.
Le projet imaginé en 1896 par Edouard Bérard dans la perspective de l'Exposition universelle de 1900 n'est donc pas une rêverie monumentale mais la réponse à un besoin urbain. Du reste, Bérard réfléchi très précisément à sa réalisation matérielle pour laquelle, souhaitant recourir à un matériau nouveau, le ciment armé, il fait faire une étude par l'entreprise Hennebique. Pour le décor qui doit être en plomb et cuivre, Bérard sollicite la célèbre entreprise Monduit.

Repositionné légèrement en aval, le pont du Carroussel devient une voie grandiose conduisant vers le Louvre. Bérard imagine l'ouvrir par deux statues monumentales et le faire reposer en son centre sur une énorme proue de navire, symbolisant Paris. Ce projet ne sera pas réalisé mais après le remplacement du tablier en bois par un tablier en métal, il fut décidé de reconstruire le pont du Carrousel en béton armé (1935-1939), le matériau que préconisait Bérard quarante ans avant !




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter