Ernest Chardon de Thermeau
Projet pour la reconstruction de l'hôtel de ville de Paris

Projet pour la reconstruction de l'hôtel de ville de Paris, concours de 1873
Ernest Chardon de Thermeau (1836-1896)
Projet pour la reconstruction de l'hôtel de ville de Paris, concours de 1873
1873
Dessin et tirage photographique contrecollés sur carton. Encre et lavis d'encre, aquarelle
H. 88 ; L. 59 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Projet pour la reconstruction de l'hôtel de ville de Paris, concours de 1873


Après l'incendie et la destruction de l'hôtel de ville de Paris pendant la Commune de Paris en 1871, la "réédification" du bâtiment devient une priorité pour les autorités, soucieuses d'effacer les marques de ce drame. Le concours organisé entre 1872 et 1873 impose de reproduire "exactement" la partie ancienne dite "du Boccador" (la première construction de Dominique de Cortone dit le Boccador en 1533) et de respecter les parties du XIXe siècle. Le concours sera remporté par Théodore Ballu et Edouard Deperthes.

Ernest Chardon de Thermeau présente un projet en collaboration avec Marcel Lambert, alors élève à l'Ecole des Beaux-Arts. L'ensemble se compose d'un dessin partiel du projet et d'une photographie, très passée, qui en reprend l'intégralité.
Le dessin se concentre sur la très belle élévation de la partie "du Boccador" constituée d'un corps central surmonté d'une horloge ornée de sculptures et d'un campanile à trois niveaux. Le soubassement renferme des cloches tandis que la partie supérieure comprend un escalier tournant menant vers un petit belvédère. Deux grandes arcades encadrent cette partie centrale tout en constituant la partie basse des pavillons latéraux.

Sur la photographie, on découvre les prolongements des ailes, beaucoup plus austères. Seuls les pavillons d'angle s'inspirent de nouveau du style renaissance par le couronnement de frontons triangulaires et cintrés.

Ce projet de Chardon et Lambert est très important car sur les soixante-six projets déposés, une infime minorité de dessins originaux sont conservés dans les archives publiques.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter