Charles Garnier
Eglise Saint-Clément à Rome

Vue intérieure de l'église Saint-Clément à Rome
Charles Garnier (1825-1898)
Vue intérieure de l'église Saint-Clément à Rome
1849
Plume et encre noire, aquarelle
H. 26,2 ; L. 36,7 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Vue intérieure de l'église Saint-Clément à Rome


Charles Garnier remporte le Grand Prix de Rome en 1848. Parmi les envois qu'il propose à l'Académie au cours de son séjour de cinq ans à la villa Médicis, figure pour sa deuxième année le temple de Vesta agrémentés de monuments médiévaux. Cette aquarelle représentant l'intérieur de l'église supérieure Saint-Clément édifiée au XIIe siècle, est à rattacher aux études de monuments médiévaux réalisées à cette occasion. Pour son envoi, Garnier ne choisit finalement pas cet édifice, mais propose des vues des églises Saint-Laurent hors les murs (Rome) et San Miniato (Florence) qui sont jugées sévèrement par l'Académie.

Garnier parvient ici à traduire, par ses effets de lumière, l'ambiance empreinte de sacralité et de mystère du lieu. On reconnaît, ornant l'abside centrale, la splendide mosaïque du XIIe siècle. Elle représente un Christ en croix au milieu des volutes de l'Arbre de Vie sur un fond d'or dont les reflets sont rendus à la perfection. On sait l'intérêt que Garnier portera plus tard à la technique de la mosaïque, notamment à l'Opéra de Paris, pour la réalisation duquel il fera venir de Venise le mosaïste Gian Dominico Facchina (1826-1903).




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter