Pierre Bonnard
Assiette décorée

Assiette décorée
Pierre Bonnard (1867-1947)
Assiette décorée
Entre 1906 et 1910
Faïence
H. 25,5 ; L. 25,5 cm
© ADAGP, Paris - RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski


Chien couché (détail)

Assiette décorée


A l'instar de Gauguin, certains Nabis comme Maillol, Rippl-Rônai, Vuillard et Bonnard s'adonnent à la céramique avec bonheur. Abolir la hiérarchie entre arts majeurs (peinture, sculpture et architecture) et arts mineurs, ou arts décoratifs, est l'un de leurs grands projets. Ils veulent en effet rapprocher l'art de la vie quotidienne et produire des objets usuels qui seraient vendus à bon marché. Les Nabis se mettent ainsi à réaliser toutes sortes d'objets : paravents, éventails, abat-jour, papiers peints, vitraux, tapisseries et céramiques.

Cette assiette décorée par Bonnard montre la silhouette d'une femme nue avec un chien à ses pieds. Un petit dessin préparatoire pour l'animal accompagne l'assiette dans son cadre d'exposition. La production du Nabi "très japonard" dans le domaine de la céramique est extrêmement rare, à la différence de celle d'un Rippl-Rônai ou d'un Vuillard. Cela ne fait que renforcer l'intérêt de cette pièce qui représente un aspect peu connu de l'art de Bonnard.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter