Lucien Hirtz
Boîte

Boîte
Lucien Hirtz (1864-1928)
Boîte
Entre 1914 et 1919
Bois tourné, émail peint sur cuivre, paillons d'or
H. 2,7 ; L. 7,4 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski


Boîte

Boîte


Collaborateur de grands bijoutiers comme Falize ou Boucheron, pour lesquels il compose bijoux et objets d'art, Lucien Hirtz est un des meilleurs praticiens de l'émail peint au début du XXe siècle. Ses envois réguliers aux Salons, de 1896 à 1913, comportent aussi bien des apparitions féminines - Gaité, Les Naïades, Reflets de pierres précieuses - que des motifs purement naturalistes : feuillages et insectes, algues et poissons, plumes de paons... 

Ainsi, bien au delà de 1900, Hirtz reste fidèle aux thèmes préférés de l'Art Nouveau. Ici, le couvercle est orné d'aiguilles et de pommes de pins, et les conifères avaient auparavant déjà inspiré certaines créations de grands maîtres Art Nouveau tels que René Lalique ou Lucien Bonvallet. Mais la forme circulaire de la boîte, le dessin tourbillonnant du décor émaillé offrent une version plus stylisée de ce motif végétal, rappelant l'art japonais.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter