Eugène Grasset
Broche "Apparitions"

Broche "Apparitions"
Eugène Grasset (1845-1917), Maison Vever
Broche "Apparitions"
1900
Or repoussé ; émail cloisonné translucide et opaque ; ivoire ; topazes en cabochon
H. 6,2 ; L. 3,9 ; Ep. 1,3 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Jean Schormans

Broche "Apparitions"


Joailliers réputés depuis les années 1870, Henri et Paul Vever innovent en présentant à l'Exposition universelle de 1900, à côté d'une production traditionnelle de haute joaillerie, une ligne nouvelle de bijoux dits "artistiques". Pour les dessiner, ils ont fait appel au décorateur Eugène Grasset. Auteur de la célèbre vignette du dictionnaire Larousse : "Je sème à tous vents", Grasset est un sculpteur de formation, dessinateur de mobilier, affiches, vitraux, céramiques, et illustrateur renommé.

Cette broche est un exemple parfait de bijou décoratif, d'un dessin vigoureux et lisible inspiré par le japonisme alors en vogue. Le titre de l'oeuvre Apparitions renforce l'étrangeté de ce bijou à l'aspect "fatal" selon l'appréciation des contemporains.

L'or et l'ivoire des carnations, l'émail bleu et jaune des chevelures accentuent l'étrangeté des visages surgis d'ondes ou de nuages sur un ciel d'émail changeant, étoilé de topazes. Les yeux mi-clos du visage féminin au premier plan étaient, ainsi qu'ils apparaissent encore sur d'autres exemplaires du bijou, rehaussés d'or et la bouche fardée de rouge.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter