René Lalique
Flacon à senteur

Flacon à senteur
René Lalique (1860-1945)
Flacon à senteur
Entre 1900 et 1902
Verre soufflé moulé à cire perdue façon cristal de roche, monture en or fondu et ciselé
H. 10,5 cm
© ADAGP - RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Christian Jean

Flacon à senteur


Le joaillier et orfèvre René Lalique, intéressé par l'introduction de verre dans ses bijoux, sollicita les conseils d'Emile Gallé. Il lui emprunta aussi le goût des sujets aquatiques, en parfaite adéquation avec la matière vitreuse. Mais Lalique ne fit pas qu'imiter Gallé, il élabora un procédé personnel, complexe, emprunté à la sculpture. Celui-ci consiste à introduire un décor sur la face interne du verre, ici quatre poissons, par le biais d'un moulage à la cire perdue. Le verre incolore évoque par sa texture le cristal de roche, et par sa forme ovoïde un corps de seiche ou de calamar.
La monture formant bouchon est en or fondu et ciselé, représentant des algues, dans un esprit qui rappelle le rococo.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter