Niels Hansen Jacobsen
Pot

Pot
Niels Hansen Jacobsen (1861-1941)
Pot
1903
Grès émaillé tourné et modelé
H. 16 ; L. 20,1 cm
© ADAGP – RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski


Pot
Pot (détail)

Pot


Ce pot s'inscrit dans le vaste mouvement de décloisonnement des arts qui incite au tournant du siècle peintres et sculpteurs à mettre leur talent au service des arts décoratifs. Il est l'oeuvre de Niels Hansen Jacobsen, un sculpteur danois installé à Paris entre 1891 et 1903. C'est au cours de cette période qu'il se laisse séduire par le démon du feu, subissant l'influence des créateurs français sans pour autant renoncer à ses propres recherches plastiques.
D'un point de vue technique, les grès de Hansen Jacobsen se situent dans la lignée d'un Carriès. Les tons sont d'une finesse et d'un raffinement qui s'opposent aux coloris plus sévères, plus"mâles", d'un Delaherche par exemple, et l'émail offre au toucher une douceur remarquable. En revanche il crée des formes qui n'appartiennent qu'à lui. Elles dérangent d'ailleurs la critique française qui lui reproche fréquemment "le galbe très incertain de leurs contours", tout en demeurant fort sensible à sa palette.
Dans ce cas précis, la pièce n'a été que partiellement façonnée sur un tour de potier avant d'être reprise à la main pour en modifier les profils et la pourvoir d'une anse noueuse évocatrice d'une branche d'arbre. Le désir de Hansen Jacobsen est d'animer la matière en lui conférant des formes biomorphiques, susceptibles d'évoquer la vie organique et ses perpétuelles transformations. L'artiste exprime cette quête à une autre échelle dans d'impressionnantes sculptures en bronze représentant des êtres indéterminés, souvent maléfiques, se mouvant à la manière d'un nuage ou d'un brouillard.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter