Emile Muller et Compagnie
Support de calendrier éphéméride

Support de calendrier éphéméride
Emile Muller et Compagnie
Support de calendrier éphéméride
1894-1895
Grès émaillé
H. 29,5 ; L. 23,5 ; Ep. 1,7 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Support de calendrier éphéméride


Selon toute vraisemblance, cette pièce n'a pas fait l'objet d'une commercialisation et doit plutôt avoir été éditée par la Grande Tuilerie d'Ivry à des fins publicitaires. Elle n'apparaît en effet dans aucun des catalogues commerciaux de la firme et ne porte pas de marque de fabrique. En revanche, ce type d'objet se rencontre dans la production de la manufacture à l'époque de la direction de Louis Muller, qui avait pris la succession de son père, Emile, en 1889.

L'intérêt du calendrier réside dans la réutilisation de motifs de décor architectural créés par Hector Guimard et édités par Muller. C'est en effet Guimard qui avait dessiné les chardons stylisés, roses ou jaunes, que l'on retrouve ici. Ils constituaient l'ornementation de panneaux, frises et montants figurant en 1904 au catalogue des céramiques architecturales de la Grande Tuilerie.
Mais ces motifs sont encore bien antérieurs à la publication du catalogue et ne présentent plus, en 1904, de rapport avec les recherches ornementales de l'architecte. Leur création remontent à plus de dix ans auparavant puisqu'ils apparaissent à plusieurs reprises, aux côtés de roses en boutons, sur les façades d'un petit hôtel particulier construit en 1893, 41, rue Chardon-Lagache, pour le compte de Louis-Victor Jassedé, négociant en épicerie.

La rigoureuse stylisation des motifs, leur silhouette incisive, la symétrie très prononcée de la composition et la franchise des coloris montrent un Guimard en début de carrière, sensible au goût anglais.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter