Maison Froment-Meurice
Toilette de la duchesse de Parme

Toilette de la duchesse de Parme
François-Désiré Froment-Meurice (1802-1855) avec la collaboration de l'architecte Duban, des sculpteurs Feuchère et Geoffroy-Dechaume, de l'ornemaniste Liénard, des émailleurs Sollier, Grisée, Meyer-Heine
Toilette de la duchesse de Parme
Vers 1847
Argent partiellement doré, cuivre doré, émail peint sur cuivre, verre bleu, émeraudes et grenats
H. 210 ; L. 188 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda


Coffret de Toilette de la duchesse de Parme
Présentation des oeuvres de Froment-Meurice à l'exposition nationale des produits de l'industrie agricole et manufacturière, Paris, 1849

Toilette de la duchesse de Parme


Cet ensemble a été commandé par souscription des dames légitimistes de France à l'occasion du mariage en novembre 1845 de Louise-Marie-Thérèse de Bourbon, petite-fille de Charles X, avec le prince de Lucques, futur duc Charles III de Parme. Son décor constitue une évocation nostalgique et idéalisée d'un Moyen Age fidèle à son roi et à son Dieu, en même temps qu'une exaltation de la France traditionnelle et des liens du mariage. Les lis et les roses de France se mêlent au lierre, symbole de la fidélité conjugale.
Envoyé à Londres en 1851 pour l'Exposition universelle, avant d'être remis à la Duchesse, ce mobilier de prestige se réfère à diverses civilisations - Occident et Orient - et réalise une synthèse des styles de différentes époques, de Saint Louis jusqu'à Louis XIV.
Les coffrets à bijoux dont la forme rappelle les châsses mosanes du XIIe siècle sont décorés des portraits de vingt Françaises illustres par leur piété, leur courage et leur talent littéraire, telles Blanche de Castille, Jeanne d'Arc ou Clémence Isaure. L'aiguière et le bassin mêlent des sources islamiques et renaissance, tandis que les candélabres s'inspirent de modèles du XVIIe siècle en bronze. Le style indécis de l'ensemble manifeste finalement un éclectisme qui devait par la suite dominer les arts décoratifs sous le Second Empire.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter