Louis Comfort Tiffany
Vase

Vase
Louis Comfort Tiffany (1848-1933)
Vase
1900
Favrile glass
H. 17,5 ; diam. à l'ouverture 7,4 cm
© DR - RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda

Vase


Fils de Charles Tiffany, le fondateur de Tiffany and Co, la grande maison d'orfèvrerie-joaillerie de New York, Louis Comfort Tiffany débute comme peintre puis décorateur d'intérieur, avant de s'enthousiasmer pour l'art du verre. En 1893, il crée la première fabrique de verre connue sous son nom, qui produira pendant les décennies suivantes de nombreux objets, vitraux et luminaires. Il est avant tout passé à la postérité pour sa création du "favrile glass" qui devient la signature des créations verrières de Tiffany. Le mot est dérivé d'un terme anglais du XVIIe siècle, "fabrile", signifiant "qui appartient à un artiste ou à son art", rappelant avec force la place du métier et des pratiques artisanales à cette époque.


Tiffany cherche à simuler l'effet irisé des verres antiques en donnant un aspect lustré et chatoyant obtenu grâce à l'ajout de sels métalliques dans le verre en fusion. Ici, le vase marie avec une rare élégance éclats d'or, filigranes blancs et décor de liserons.


Ce vase est acheté pour le musée du Luxembourg en 1901 au fameux marchand Siegfried Bing, dont la galerie L'Art nouveau ouverte rue de Provence favorise l'introduction de la création contemporaine internationale en France. Il venait vraisemblablement d'être présenté à l'Exposition universelle de Paris en 1900, où Tiffany remporta un vif succès.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter