Edouard Manet
Cinq jockeys au galop

Cinq jockeys au galop
Edouard Manet (1832-1883)
Cinq jockeys au galop
Entre 1867 et 1871
Crayon graphite et aquarelle
H. 19,6 ; L. 26,9 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Gérard Blot

Cinq jockeys au galop


En 1864, Manet réalise une aquarelle (Cambridge, Fogg Art Museum) et un tableau (oeuvre disparue) représentant six chevaux et leurs jockeys au moment de l'arrivée d'une course sur l'hippodrome de Longchamp. Pour la première fois, un peintre représentait des chevaux galopant vus de face. Par la suite, Manet reprend à plusieurs reprises cette composition. Les différentes versions illustrent une tendance caractéristique de Manet : celle de se rapprocher du sujet et de réduire la profondeur de champ lorsqu'il revient vers un motif déjà traité.

Cinq jockeys au galop semble être l'ultime étape de ce travail d'épuration de l'image. Le processus de simplification et de réduction culmine dans cette aquarelle où il n'y a plus guère d'effet de profondeur. Le nombre des chevaux diminue de six à cinq, et ce sont les seuls éléments de la composition. Le public, le paysage et le décor des oeuvres de 1864 ont entièrement disparus.
Des hachures servent à délimiter la masse triangulaire des chevaux et jockeys qui forment une masse unique. Ainsi isolé, le groupe possède une monumentalité que l'on ne retrouve dans aucune autre scène de champ de course de Manet, exception faite d'une petite toile connue seulement par une photographie d'atelier.

Dossier Manet




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter