Jan Toorop
Le Désir et l'Assouvissement

Le Désir et l'Assouvissement
Jan Toorop (1858-1928)
Le Désir et l'Assouvissement
1893
Pastel sur deux feuilles de papier beige contrecollées sur carton
H. 76 ; L. 90 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Le Désir et l'Assouvissement


Jan Toorop, né en 1858 à Java, alors colonie néerlandaise, vint très tôt en Europe, suivit les cours de l'Académie d'Amsterdam à partir de 1881, avant de partir étudier à Bruxelles, Paris et Londres.
Perméable aux différents courants esthétiques qui traversaient l'Europe, il abandonna bientôt le naturalisme pour le néo-impressionnisme, avant de se consacrer durant quelques courtes années au symbolisme. 1893, l'année de la réalisation de cet étonnant pastel, conçu comme un projet pour un vitrail, marque le sommet de sa participation au mouvement symboliste.

L'iconographie, qui, à l'origine, se poursuivait sur le cadre, est fort complexe : le visage féminin, de face, les yeux largement ouverts représente le Désir qui prie et supplie pour que le lys encore clos puisse recevoir la rosée blanche de la pluie déversée par les nuages situés au-dessus d'elle.
Derrière la croix, vue de la face arrière, et qui laisse entrevoir seulement une partie de la couronne d'épines du Christ crucifié, l'autre visage, de profil et les yeux mi-clos, est celui de l'Assouvissement. Le personnage tient dans sa main un lys à peine entrouvert dans lequel la rosée spirituelle fécondante est déjà tombée, laissant échapper son parfum. L'environnement linéaire est constitué d'une rangée de lignes parallèles traversant la composition ; issues de la cloche à droite, ce sont les sons qui parcourent le monde et soutiennent la foi, et rappellent selon les dires de Toorop "les périodes pures et mystiques de jadis".

Cet écho d'un mysticisme complexe et critique vis-à-vis de la société contemporaine fut offert en 1911 par l'artiste à Maurice Denis, peintre poète d'une foi claire et directe, en échange d'une Maternité aujourd'hui dans la collection du musée Kröller-Müller d'Otterlo, aux Pays-Bas.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter