Gustave Doré
La nuit de Noël

La nuit de Noël
Gustave Doré (1832-1883)
La nuit de Noël
Non datée
Aquarelle et rehauts de gouache, sur traits de crayon
H. 75 ; L. 51,5 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR

La nuit de Noël


Gustave Doré débute sa carrière comme caricaturiste dans le Journal pour rire, très jeune, à 15 ans. C'est ensuite comme illustrateur qu'il se fait universellement connaître, grâce aux planches gravées qu'il crée notamment en 1866 pour la Bible.
Il invente, à travers ses innombrables dessins, un colossal répertoire d'images qui révèlent un grand sens de la narration, où il mêle détails réalistes et atmosphères fantastiques. Le plus souvent les aquarelles de Doré représentent des paysages, pris sur le vif, simples instruments de travail pour des oeuvres plus élaborées.

La nuit de Noël constitue, au contraire, une oeuvre très aboutie, de grand format. Doré illustre ici la tradition qui fait de Noël la fête des enfants. Partant d'une vision réaliste d'une ville vue depuis les toits - que l'on peut rapprocher de l'ouvrage qu'il réalise en 1872 avec l'écrivain Blanchard Jerrold, London, a pilgrimage -, il parvient à une scène féerique. La figure d'un ange glissant des jouets dans une cheminée est en effet le sujet principal de la scène.
La poésie sentimentale qui émane de cette aquarelle rappelle ainsi ses multiples illustrations de contes pour enfants.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter