Edouard Manet
Le tub

Le tub
Edouard Manet (1832-1883)
Le tub
1878
Pastel sur toile
H. 54 ; L. 45 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Jean-Gilles Berizzi


Le tub

Le tub


On retrouve dans ce très beau pastel toutes les caractéristiques de l'art de Manet : un mélange très particulier de spontanéité, de fraîcheur avec une composition rigoureuse et le goût d'inscrire des lignes courbes et claires sur un fond d'horizontales. L'arrière plan est en effet découpé en bandes subtilement colorées, formées par le miroir, la table de toilette et la toile de cretonne fleurie.

Tout le bas du pastel est occupé par le grand tub de métal, objet que Degas utilise systématiquement dans ses scènes de toilette. Mais si les modèles de Degas semblent être vus à leur insu, ici la femme qui pose regarde sans crainte vers le peintre. Elle sait que sa nudité pourtant imparfaite ne provoque qu'un regard amical, voire attendri.

C'est après la mort de Manet que Degas développe son étonnante série de femmes au tub, dans des perspectives plongeantes et des positions plus sophistiquées. Mais c'est Degas qui le premier exécute, dès 1877, des scènes de toilettes moins innocentes, réalisées dans des maisons closes. Difficile dès lors de déterminer lequel des deux a le plus influencé l'autre.
Chez Manet, le sarcasme à la Degas est absent, c'est en réalité la douceur des scènes de toilettes de Bonnard que préfigure cette femme au tub.

Dossier Manet




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter