Paul Cézanne
Les pots de fleurs

Les pots de fleurs
Paul Cézanne (1839-1906)
Les pots de fleurs
Vers 1883-1887
Crayon, gouache et aquarelle sur papier
H. 23,5 ; L. 30,7 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Jean-Gilles Berizzi

Les pots de fleurs


Au Jas de Bouffan, la propriété aixoise de la famille Cézanne, une serre avait été construite dans le parc. C'est sans doute là que Cézanne pouvait s'isoler et travailler tranquillement pendant les jours les plus froids des quelques hivers qu'il passa en Provence pendant les années 1880. Cette aquarelle fait probablement partie des oeuvres réalisées dans cet atelier improvisé.

Dix pots en terre de tailles différentes sont alignés sur une étagère. Ils contiennent une masse de géraniums qui, à en juger par le peu de feuillage et la longueur des tiges, ont été observés à la fin de la saison froide. La lumière venant de la gauche est contrebalancée par de légères couches de lavis bleu qui suggèrent les ombres, lesquelles deviennent de plus en plus denses vers la droite de la composition. Cette aquarelle constitue, en un sens, une discrète description des qualités de la lumière de Provence par un après-midi d'hiver.

Le lieu et le moment sont, pour une fois chez Cézanne, déterminés. Mais cette caractéristique, plutôt impressionniste, se fond dans une évocation poétique qui abandonne rapidement le spécifique et l'éphémère. La composition n'a rien de spontanée. Le sujet est montré de face et le support de l'étagère fonctionne comme un pivot. Les décalages entre les pots poussés au fond et ceux posés au bord de la planche créent l'effet de profondeur tandis que les tiges et les feuilles forment un dessin enchevêtré aussi lyrique que naturel... Finalement, toutes les idées formelles et expressives de Cézanne semblent présentes dans cette aquarelle si accomplie.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter