Bernhard Hoetger
Scène avec plusieurs personnages

Scène avec plusieurs personnages
Bernhard Hoetger (1874-1949)
Scène avec plusieurs personnages
1905
Mine de plomb, sanguine et aquarelle
H. 55 ; L. 47cm
© ADAGP - RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Scène avec plusieurs personnages


Formé à Düsseldorf, le sculpteur Bernard Hoetger se rend à Paris en 1900 et est particulièrement marqué par l'oeuvre de Rodin. Il décide finalement de s'installer dans la capitale française, où il demeure jusqu'en 1907.
C'est en 1903 qu'est mentionnée pour la première fois une pratique du dessin chez Hoetger, sans doute dans un but alimentaire puisqu'il publie quinze dessins satiriques dans un numéro spécial de L'Assiette au beurre. Mais surtout, l'éditeur Eugène Blot organise en 1905 une exposition de bronzes et de dessins de Hoetger, ainsi que de sculptures de Camille Claudel. Au Salon des Indépendants de la même année, Hoetger présente également six aquarelles.

Ce dessin est représentatif de cette toute première production des années 1903-1905, et l'un des plus ambitieux. Il peut être rapproché des feuilles conservées à Brême (Kunstsammlungen Böttcherstrasse), bien qu'elles soient souvent limitées à une ou deux figures. Toutes adoptent un même rythme large et calme, les aplats des silhouettes pâles se fondant dans un arrière-plan indéterminé, parfois le papier nu, parfois, comme ici, un champ coloré. L'utilisation d'aquarelle sur papier mouillé est un moyen pour Hoetger de brouiller la perception de l'espace, dans un esprit encore marqué par l'impressionnisme et surtout par les dessins de Rodin. Les oeuvres graphiques du maître sont en effet l'occasion d'une recherche plus formelle, extrêmement simplifiée, et montrent peut-être davantage que ses sculptures une certaine monumentalité qui séduit la nouvelle génération.
Un peu plus tard, dès 1907, les dessins comme les sculptures de Hoetger vont montrer un éloignement de l'influence rodinienne, par le trait appuyé qui souligne les figures et un nouveau souci de synthèse, sans doute sous l'influence de La Méditerranée de Maillol et de l'exposition Gauguin qui eut lieu en 1906 au Salon d'automne.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter