Georges Seurat
Scène de théâtre

Scène de théâtre
Georges Seurat (1859-1891)
Scène de théâtre
Vers 1887-1888
Crayon Conté et craie blanche sur papier vergé
H. 30,8 ; L. 23,6 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR

Scène de théâtre


Les cafés-concerts célébrés par Degas et Manet dans les années 1870 étaient des scènes de plein air, à la limite du provisoire. Des vedettes comme la chanteuse Thérésa y accompagnent leurs chansons comiques de gestes outrés. Dans les années 1880, décennie de Seurat, le café-concert s'installe à l'intérieur de grandes salles de plus en plus raffinées, même l'été, et les représentations évoluent vers de véritables spectacles de variétés, où l'on pouvait aussi bien entendre les tours de chant d'Yvette Guilbert, qu'assister aux premières revues "déshabillées". Les lumières artificielles de la scène fournissent à l'artiste un motif idéal pour exprimer son goût des clairs-obscurs.

Cette oeuvre n'ayant pas été exposée du vivant de l'artiste, on ignore son titre original, et le nom du théâtre auquel pense Seurat lorsqu'il l'exécute. Il est cependant probable qu'elle appartienne une série de dessins dont la plupart des titres évoquent des music-halls de Montmartre. Ce dessin montre une scène, certainement un duo d'amour comique, d'une pièce jouée dans l'un de ces music-halls populaires dont la clientèle s'est considérablement développée. Le dessin ne vise pas à l'exactitude académique. La technique "veloutée" dissout les silhouettes. Mais la posture de chacun des comédiens est parfaitement retranscrite par le jeu des ombres et des lumières.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter