Henri-Edmond Cross
Après-midi à Pardigon

Après-midi à Pardigon
Henri-Edmond Cross (1856-1910)
Après-midi à Pardigon
1907
Huile sur toile
H. 81 ; L. 65 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Gérard Blot

Après-midi à Pardigon


Pour Henri-Edmond Cross, la pratique du paysage est étroitement liée à ses recherches sur la lumière et la couleur. Comme l'a noté Maurice Denis, il prend "le parti de représenter le soleil, non pas par la décoloration mais par l'exaltation des teintes et la franchise des oppositions".

Cross aime une nature chaleureuse et ensoleillée, et parle dans ses carnets de note de la "féérie du soleil" du midi méditerranéen. Il a été d'ailleurs l'un des premiers peintres à travailler régulièrement dans cette région.
La technique de la touche divisée et de la juxtaposition de couleurs pures reste pour lui le moyen de suggérer l'éclat de la lumière. Il s'éloigne du divisionnisme de Seurat par son approche plus intuitive. Ainsi la forme de la touche contribue à donner un rythme et un équilibre à la composition. Enfin, l'emploi de couleurs arbitraires et éblouissantes le rapproche des jeunes peintres fauves vers 1905, et en particulier de Matisse, qu'il initie à la technique néo-impressionniste.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter