Paul Van Ryssel
Scène du choléra

Scène du choléra. Souvenir de l'épidémie de 1854 dans le Jura
Paul Van Ryssel (1826-1909)
Scène du choléra. Souvenir de l'épidémie de 1854 dans le Jura
1890
Huile sur carton
H. 27 ; L. 35 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Scène du choléra. Souvenir de l'épidémie de 1854 dans le Jura


Le docteur Gachet, collectionneur et ami des peintres impressionnistes, est surtout connu de nos jours pour avoir accueilli Vincent van Gogh à Auvers-sur-Oise en mai 1890 et l'avoir assisté dans ses derniers moments. Son activité de peintre amateur, entreprise sous le pseudonyme de Paul Van Ryssel, ne doit cependant pas être oubliée. Malgré la modestie évidente de cette production, le grand public s'en est montré curieux, intrigué par la personnalité de son auteur. Nombre de ses toiles témoignent de liens esthétiques avec les artistes qu'il admirait, Monet, Pissarro, Cézanne. Van Gogh, enfin, qui lui a inspiré une vision plus colorée. Cette petite peinture révèle une autre source formelle, celle de l'émule de Gustave Courbet, Amand Gautier, ami d'enfance du docteur Gachet.

Encore étudiant en médecine, Paul Gachet s'était porté volontaire pour venir en aide aux victimes d'une épidémie de choléra dans l'Aube et le Jura en 1854. Contaminé lui-même, il en sortit indemne ainsi que son ami Amand Gautier, qui l'avait accompagné. Des souvenirs de cette période, Gautier tire le sujet d'un tableau présenté au Salon de 1887, Le choléra-morbus dans le Jura 1854. La comparaison des deux compositions est significative et confortée par l'analogie des titres. La date de 1890 souligne qu'il s'agit aussi d'une composition faite de mémoire.
On ignore si cette réminiscence précède ou suit le décès, le 29 juillet 1890, de Van Gogh, mais cette interrogation ajoute à l'intérêt de l'oeuvre.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter