Paul Cézanne
Cour de ferme

Cour de ferme
Paul Cézanne (1839-1906)
Cour de ferme
1879
Huile sur toile
H. 63 ; L. 52 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Cour de ferme


Cézanne peint cette toile au tournant des années 1880, période durant laquelle il séjourne à Auvers et à Pontoise auprès de Camile Pissarro. Ce dernier représente d'ailleurs des cours de ferme semblables vers 1875. Mais tandis que Pissarro s'intéresse à la vie des lieux, qu'il anime par la présence de quelques figures, la Cour de ferme de Cézanne possède une gravité, exhale une atmosphère d'abandon, qui contrastent avec le sujet tel qu'il est couramment représenté.

Le paysage est encombré d'obstacles. Le pan de mur à droite est utilisé comme repoussoir. On avance ensuite pas à pas, plan après plan, jusqu'au bâtiment de ferme, dont les portes et volets sont clos. Devant lui, se dresse un arbre dépourvu de feuillage aux contours attentivement tracés. Sur la gauche, une petite dépendance couverte de chaume ferme complètement la perspective et empêche le regard d'aller au-delà. Une petite colline boisée, rendue par une série de hachures, semble vibrer derrière la masse imposante de la ferme.

Les teintes claires et la touche fractionnée sont encore typiquement impressionnistes et rappellent que Cézanne avait été très proche du groupe quelques années auparavant. Mais il ne se préoccupe ici que du rapport entre l'architecture et la nature plaçant les formes au centre de sa recherche. Cézanne affirme dès lors la rupture intervenue entre sa démarche personnelle et celle des impressionnistes.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter