Léon Bonnat
Intérieur de la Chapelle Sixtine

Intérieur de la Chapelle Sixtine
Léon Bonnat (1833-1922)
Intérieur de la Chapelle Sixtine
Entre 1875 et 1880
Huile sur toile
H. 45,5 ; L. 59 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Intérieur de la Chapelle Sixtine


C'est grâce à divers dons et legs de Mme Edouard Kann et de sa soeur, Mme Albert Cahen d'Anvers, consentis entre 1925 et 1929, que les collections du musée d'Orsay sont riches en oeuvres du peintre Léon Bonnat. A côté d'un autoportrait de l'artiste à l'âge de vingt-deux ans et de nombreux portraits, dont ceux des donatrices, figure cet exceptionnel Intérieur de la chapelle Sixtine, probablement peint dans les années 1870.

Cette vision quasi déserte et presque touristique de ce haut lieu du Vatican (dont le décor n'est qu'à peine suggéré), est rapidement brossée dans une gamme de couleurs limitées, uniquement animée par la présence d'un personnage féminin, assis au premier plan, près du bord gauche, le visage tourné de face. Cette femme, probablement Mme Kann avec qui le peintre voyagea en Italie, ajuste son face-à-main pour mieux distinguer le décor, ou, peut-être, le peintre occupé à croquer ce moment singulier.

Avec ce tableau, Bonnat nous offre la version profane du Vendredi Saint à la chapelle Sixtine qu'il avait peint en 1860, en s'inspirant du tableau d'Ingres de 1814, Le pape Pie VII dans la chapelle Sixtine.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter