Honoré Daumier
La République

La République
Honoré Daumier (1808-1879)
La République
1848
Huile sur toile
H. 73 ; L. 60 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

La République


Le 24 février 1848, la République est proclamée. Un nouveau régime politique s'installe. L'image officielle de l'Etat doit être changée. Un appel est lancé aux artistes, un concours ouvert le 14 mars pour définir "La Figure peinte de la République". Les artistes doivent présenter une esquisse, laquelle sera exposée à l'Ecole des Beaux-Arts du 5 au 8 avril. Plus de 700 candidats se présentèrent au concours, parmi lesquels Flandrin, Picou, Gérôme et Daumier. Personne alors ne connaissait celui-ci si ce n'est comme le caricaturiste du Charivari, mais son esquisse fut largement commentée. On y vit d'abord une "forte femme criblée d'enfants", proche dans son inspiration de la Charité d'André Del Sarto exposée au Musée royal, une mère nourrissant de puissants bambins, tenant à la main le drapeau tricolore, coiffée du bonnet phrygien. On admira la figure de l'enfant lisant à ses pieds. Cette "forte femme" résumait un idéal, celui d'une République forte, nourricière, dispensatrice d'instruction. Une république "féconde, sereine et glorieuse" revendiquant l'héritage de la première, la grande, qui avait aboli l'esclavage, et dont le drapeau avait fait le tour du monde. Daumier, classé onzième par le jury, aurait dû participer à la phase finale du concours. Il ne le fit pas et cette oeuvre resta à l'état d'esquisse.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter