Georges Clairin
L'incendie des Tuileries

L'incendie des Tuileries
Georges Clairin ( 1843-1934)
L'incendie des Tuileries
1871
Huile sur toile
H. 48 ; L. 79 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

L'incendie des Tuileries


L'incendie des Tuileries est une esquisse fougueuse retraçant un épisode de la Commune. Le 24 mai 1871, devant l'avancée des troupes versaillaises à l'intérieur de Paris, la décision est prise par les fédérés de brûler les monuments publics symboles du pouvoir. Le feu est mis au Palais des Tuileries, à la Cour des Comptes (bâtiment qui s'élevait sur l'emplacement du musée d'Orsay), au ministère des Finances, à l'Hôtel de Ville, etc...

Clairin a choisi de situer le point de vue de son tableau sur l'île de la Cité, le long des quais de la Seine, à l'angle de la Conciergerie, En haut à gauche, on peut reconnaître la polychromie de l'horloge monumentale, toujours en place de nos jours. Sur la rive opposée, au loin, se détache la silhouette sombre des Tuileries en feu. Une épaisse fumée noire s'élève dans le ciel de Paris.
Au premier plan, au milieu des morts et des blessés, une femme, évoquant La Liberté de Delacroix, brandit un drapeau rouge en direction du palais ravagé par les flammes. Elle semble contempler les ruines de la monarchie et de l'Empire. Clairin donne ici une image symbolique de la violence et de la douleur de cet épisode de l'histoire parisienne.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter