Paul Cézanne
Les peupliers

Les peupliers
Paul Cézanne (1839-1906)
Les peupliers
1879-1880
Huile sur toile
H. 65 ; L. 80 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Les peupliers


Ce tableau représente probablement l'extérieur du parc du château de Marcouville, juste à côté de Pontoise. L'intérêt de Cézanne pour ce paysage est peut-être lié au fait que son ami Camille Pissarro a déjà peint à cet endroit cinq ans auparavant. La comparaison s'arrête cependant là. La recherche patiente de solutions douces propre à Pissarro paraît bien loin de ce tableau empreint d'une énergie puissante.

Cézanne s'intéresse au bouquet de grands arbres qui bordent la Viosne. La difficulté consiste à rendre lisible un paysage de verdure. Dans ce but, il oppose l'aspect rectiligne des peupliers aux masses confuses des autres arbres. Entre les touches obliques caractéristiques de cette période, le fond blanc transparaît à peu près partout et apporte luminosité et animation à la surface de la toile. Manifestement, Cézanne cherche à vaincre la difficulté technique de la représentation d'une perspective dont l'unique motif est le feuillage.

La différence entre ce paysage boisé et ceux de l'école de Barbizon est significative. Cézanne, comme Pissarro, représente des arbres plantés par l'homme plutôt que ceux qui poussent "naturellement". Il introduit ainsi dans ses compositions le résultat de l'activité humaine qui, plus que la croissance anarchique de la nature, organise le paysage.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter