Maurice Denis
Portrait de l'artiste à dix huit ans

Portrait de l'artiste à l'âge de dix-huit ans
Maurice Denis (1870 - 1943)
Portrait de l'artiste à l'âge de dix-huit ans
1889
Huile sur toile
H. 33 ; L. 25 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Portrait de l'artiste à l'âge de dix huit ans


En 1889, la vocation précoce de Maurice Denis, le "Nabi aux belles icônes", était déjà bien confirmée. En juillet 1888, il s'était déjà représenté dans un Autoportrait au crayon, vêtu d'une veste d'artiste et lavallière au cou ; c'était l'année de son entrée à l'Ecole des Beaux-Arts et à l'Académie Julian où il allait rencontrer Sérusier, Bonnard, Ibels et Ranson. C'était aussi l'année du Talisman de Sérusier (Paris, musée d'Orsay). En 1889, il peint déjà des oeuvres aussi engagées que les deux premières versions de Mystère catholique (coll. part. et Saint-Germain-en-Laye, musée départemental Maurice Denis) et Montée au Calvaire (musée d'Orsay). L'année suivante sera celle de sa fameuse définition du tableau comme "une surface plane…" qui fera de lui le théoricien le plus actif du mouvement nabi.

L'artiste s'est souvent représenté depuis le début de sa carrière jusqu'à son âge mûr, soit seul dans des toiles à la mise en page inventive, soit en compagnie de membres de sa famille. Dans ces images diverses, il apparaît toujours tel que le décrivait Bonnard en 1945, deux ans après sa disparition, comme si les ans n'avaient que peu de prise sur lui : "Denis avait une figure ronde, plutôt souriante où se lisaient la volonté et la réflexion. Son oeil bleu regardait à l'intérieur." (Pierre Bonnard, cat. Exp. Maurice Denis, musée national d'Art Moderne, 1945, p. 5, "Présentation par Pierre Bonnard").




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter