Camille Corot
Saules au bord de l'eau

Saules au bord de l'eau
Camille Corot (1796-1875)
Saules au bord de l'eau
Vers 1855
Huile sur toile
H. 46; L. 62 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Konstantinos Ignatiadis

Saules au bord de l'eau


D'abord élève d'Achille-Etna Michallon, premier lauréat du prix de Rome du paysage historique en 1817, Corot suit à la mort de son maître les conseils d'un autre professeur, Jean-Victor Bertin. De ces deux peintres, il reçoit à la fois une formation classique et des encouragements à travailler dans la nature. Corot noue ensuite des liens d'amitié avec les peintres de Barbizon, mais garde toujours une grande indépendance dans ses choix esthétiques. Le chromatisme nacré de sa palette, les modulations subtiles des valeurs, une étude de la lumière très finement rendue créent dans ses oeuvres une atmosphère singulière.

L'artiste vit à l'écart des milieux officiels, sans appartenir à aucune école. A cause de sa sensibilité à la nature et de son attention particulière aux phénomènes lumineux, on le range souvent parmi les précurseurs de l'impressionnisme. Ses Saules font partie de ces paysages vaporeux, toujours plus nombreux à partir des années 1860, et qui lui valent beaucoup d'admirateurs.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter