Hendrik-Willem Mesdag
Soleil couchant

Soleil couchant
Hendrik-Willem Mesdag (1831-1915)
Soleil couchant
Vers 1887
Huile sur toile
H. 140 ; L. 180 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Soleil couchant


Depuis l'époque de la Restauration, l'Etat français, à travers sa direction des Beaux-arts, se portait acquéreur chaque année d'oeuvres présentées au Salon. Soucieux de ne pas heurter les susceptibilités nationales, le directeur des beaux-arts privilégiait les acquisitions de créations françaises. Néanmoins, quelques achats heureux de peinture étrangère furent réalisés sur les conseils du conservateur du musée parisien du Luxembourg, Léonce Bénédite, dans les années 1880 et 1890. Parmi eux figure le tableau de Hendrik-Willem Mesdag, Soleil couchant, exposé au Salon des Artistes français de 1887, quintessence des qualités de l'artiste auquel un musée est consacré dans la ville néerlandaise de La Haye.

Le sujet du tableau de Mesdag se résume à peu de chose : la mer et le ciel, qu'une ligne d'horizon placée très bas, répartit inégalement sur la toile. Quelques voiles au loin, décentrées vers la gauche, viennent animer la sévérité de la construction. La gamme chromatique, par contre, se révèle d'une étonnante complexité dans la multiplicité de ses teintes volontairement assourdies qui visent à rendre le phénomène lumineux qui précède la disparition du soleil à l'horizon.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter