Claude Monet
Train dans la campagne

Train dans la campagne
Claude Monet (1840-1926)
Train dans la campagne
Vers 1870
Huile sur toile
H. 50 ; L. 65 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Train dans la campagne


Ce petit tableau, antérieur à la naissance officielle du mouvement impressionniste - la première exposition du groupe n'aura lieu que quatre ans plus tard - est représentatif de la préférence accordée à la nature domestiquée de l'Ouest parisien sur la nature plus "sauvage" de la campagnes en province. La jeune génération des peintres sur le motif préfère en effet planter son chevalet devant une nature-jardin aménagée par l'homme.
En dépit de la remarque du critique Jules Champfleury dans son recueil-manifeste Le Réalisme paru en 1857 : "La machine, et le rôle qu'elle joue dans le paysage, ne suffit-elle pas à un beau tableau ?", l'apparition d'un sujet industriel, en l'occurrence le chemin de fer, est encore bien timide. Seuls les wagonnets sont visibles, la locomotive dissimulée derrière un paravent végétal laissant seulement voir son panache de fumée. La machine, qui n'a pas encore conquis son statut d'objet esthétique, est en fait voilée par les arbres touffus.
Sur le plan technique, l'heure n'est pas encore venue des multiples touches de couleurs éparpillées. Les teintes, homogènes et peu nuancées, aux contrastes vifs, sont réparties en larges zones selon une distribution simplifiée des lumières et des ombres. L'ensemble donne finalement, en ce qui concerne les tonalités, un rendu assez analogue à celui des premières photographies.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter