George Barnard
City of Atlanta, N°2

City of Atlanta, N°2
George N. Barnard (1819-1902)
City of Atlanta, N°2
1866
Epreuve sur papier albuminé à partir d'un négatif verre au collodion sec
H. 25,5 ; L. 35,7 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

City of Atlanta, N°2


Entre avril 1861 et avril 1865 la guerre de Sécession fait rage aux Etats-Unis. Elle oppose les Etats du Nord, peuplés, puissants, en voie d'industrialisation, aux Etats du Sud, dont l'économie essentiellement agraire repose sur une main-d'oeuvre d'esclaves venue d'Afrique. Dès le début des hostilités de nombreux photographes se rendent sur le terrain.
George Barnard est engagé, fin décembre 1863, dans la section topographique de la division militaire du Mississippi. Sous la direction de l'ingénieur Orlando Poe, il est chargé de fournir à l'état-major les éléments nécessaires à l'élaboration de cartes, plans, et à la conduite des opérations. Il suit les troupes du général Sherman qui s'emparent d'Atlanta en septembre 1864 avant de partir en direction de Savannah, sur la côte est, puis de remonter vers Charleston, incendiée en février 1865.

Après la guerre, Barnard a l'idée, encouragé par Poe et Sherman, d'éditer, en souscription, un album réunissant soixante et une planches sous le titre Photographic Views of Sherman's Campaign. La plupart des images produites au cours de cette guerre n'édulcorent pas la violence du conflit et en montrent les victimes. Au contraire, les photographies de Barnard représentent essentiellement des paysages vides et des ruines. Les clichés des défenses sudistes ont été réalisés au moment des combats. En revanche ceux qui montrent Atlanta en ruines ont été pris en 1866. Barnard est en effet retourné sur place prendre les quelques photographies qu'il estimait nécessaires pour constituer un ensemble plus équilibré.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter