Edgar Degas
Henry Lerolle et ses filles au miroir

Portrait au miroir d'Henry Lerolle et de ses deux filles, Yvonne et Christine
Edgar Degas (1834-1917)
Portrait au miroir d'Henry Lerolle et de ses deux filles, Yvonne et Christine
1895-1896
Epreuve sur papier albuminé à partir d'un négatif verre au gélatino-bromure, agrandissement par Tasset
H. 28,5 ; L. 37,5 cm
© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Portrait au miroir d'Henry Lerolle et ses deux filles, Yvonne et Christine


Grand inventeur dans le domaine de la peinture, de la sculpture et de l'estampe, Degas l'a été aussi dans celui de la photographie. C'est en 1895 qu'il se met à pratiquer cette technique, de façon brève mais intense. Ses amis, qui eurent à souffrir des séances de pose imposées par Degas, ont insisté sur le soin méticuleux et tyrannique qu'il accordait à chacune de leurs attitudes, comme un véritable metteur en scène.

La photographie a été prise chez les Lerolle, mais elle est très éloignée d'un simple portrait de famille. Les personnages ont des allures de somnambules et le miroir en pied vient habilement accentuer l'aspect irréel de l'espace. Peut-être par simple jeu, Degas nous plonge-t-il dans l'univers symboliste auquel adhérait au début des années 1890 la plupart des artistes reçus dans le salon du peintre Henry Lerolle, tels Mallarmé, Debussy ou Maurice Denis.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter