Walter Barnes
Apothéose de Degas

Apothéose de Degas
Walter Barnes (1844-1910), Edgar Degas (1854-1917)
Apothéose de Degas
1885
Epreuve sur papier argentique collé sur carton à partir d'un négatif verre gélatino-argentique
H. 9 ; L. 11 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Apothéose de Degas


Cette célèbre image marque l'intérêt de Degas pour la photographie, environ dix ans avant qu'il ne s'y consacre lui même. Elle a été réalisée au cours de l'été 1885, à Dieppe, pendant un séjour de l'artiste chez ses amis Halévy, devant la maison, voisine, du docteur Emile Blanche.

La prise de vue a été exécutée par un portraitiste dieppois fort médiocre que Degas protégeait, Walter Barnes. Ce dernier, n'arrivant pas à vivre de ses cours d'anglais, avait décidé de gagner sa vie comme photographe.
Degas, sa correspondance avec Ludovic Halévy l'atteste, en a composé la mise en scène qui pastiche L'Apothéose d'Homère d'Ingres et reflète le goût de la société de son temps pour les tableaux vivants. Cette photographie, envoyée par Degas à tous ses amis, était aussi, sous le couvert de la plaisanterie, une déclaration esthétique insistant sur la continuité entre son maître révéré et lui-même, alors considéré comme le chef de l'école impressionniste.

Après coup, l'artiste porte un regard critique sur sa propre composition, comme il l'eût fait d'un tableau : "Il aurait fallu grouper mes trois muses et mes enfants de choeur sur un fond blanc ou clair, les tournures des femmes surtout, sont perdues. Il fallait aussi serrer davantage les gens".
Les tirages, en revanche, proviennent du commerce et sont réalisés sans aucune recherche puis collés sur carte-album. Plus tard, quand il fera lui même de la photographie, Degas se montrera un peu plus exigeant sur ce sujet. Il fera agrandir et tirer ses épreuves par son marchand de couleurs Tasset ou par la fille de ce dernier.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter