Ernest Chaplet
Cache-pot

Cache-pot
Ernest Chaplet (1835-1909)
Cache-pot
1886
Grès émaillé, engobe de porcelaine, rehauts d'or
H. 26 ; D. 45 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda

Cache-pot


Par sa technique et son décor, cette pièce se rattache à la dernière période (1885-1886) des ateliers parisiens de la manufacture Haviland, placés depuis 1882 sous la direction d'Ernest Chaplet. Cette production se caractérise par l'abandon du grès brun brut au profit du grès émaillé, partiellement ou en totalité. La représentation "impressionniste" ou "naturaliste" du paysage et de la végétation est délaissée en faveur d'une utilisation arbitraire de motifs. Leur stylisation, fréquemment japonisante, apparaît de plus en plus poussée, dans un but exclusivement décoratif.
Une telle orientation s'avère en rupture complète avec les productions contemporaines et annonce les créations de l'Art nouveau. Le fait que la pièce ne porte pas la célèbre marque en forme de chapelet, que le céramiste apposait sur les pièces crées pour Haviland, est la preuve incontestable qu'il s'agit d'une production personnelle.
Elle est selon toute vraisemblance le fruit des recherches que Chaplet poursuit en artiste indépendant, dans le droit fil des expériences tentées chez son employeur.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter