Arthur Heygate Mackmurdo
Chaise

Chaise
Arthur Heygate Mackmurdo (1851-1942)
Chaise
Vers 1886
Acajou, laine et soie (tissage mécanique)
H. 127 ; L. 46,5 ; P. 59 cm
© DR - RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Jean Hutin

Chaise


Architecte et designer né à Londres, Arthur H. Mackmurdo commence sa carrière dans l'atelier de l'architecte James Brooks. Très vite, il assiste à des conférences de John Ruskin, écrivain et théoricien, dont la rencontre va être décisive. En effet, Ruskin donne toute suprématie architecturale au style gothique et prône la notion d'honnêteté dans l'artisanat comme une règle esthétique et morale. Pour lui, tout motif ornemental doit provenir de la nature, une nature fortement stylisée. De même, la portée sociale de l'art lui paraît essentielle, notamment en suivant le modèle des guildes médiévales, des regroupements d'artisans. Aussi Mackmurdo, renforcé dans cette voie par les conseils de William Morris, crée-t'il en 1882 la Century Guild qui réunit peintres, sculpteurs, émailleurs et artisans du métal.

Les objets créés, ainsi que le montre ce modèle de chaise de salle à manger, témoignent de cette approche radicalement nouvelle. La simplicité des formes est de règle, même si les lignes épurées sont adoucies par le recours à des motifs végétaux ou organiques, comme ici sur la garniture. C'est à peine si les rares motifs sculptés et la partie supérieure du dossier apportent un peu de fantaisie dans ce meuble au dessin rigoureux. Ce modèle, présenté par Mackmurdo à l'Exposition internationale de Liverpool en 1886, est fabriqué par la firme E. Goodhall & Co à Manchester, qui produit une grande partie des créations de la Century Guild.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter