Paul Dubois
Chanteur florentin du XVe siècle

Chanteur florentin du XVe siècle
Paul Dubois (1829-1905)
Chanteur florentin du XVe siècle
1865
Statue en bronze argenté
H. 155 ; L. 58 ; P. 50 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski


Chanteur florentin du XVe siècle

Chanteur florentin du XVe siècle


Marqué par son séjour en Italie, Paul Dubois s'attira dès ses débuts un vif succès avec des oeuvres raffinées inspirées de la Renaissance italienne. C'est dans cette veine qu'il modèle le Chanteur florentin, et obtient avec lui la médaille d'honneur du Salon de 1865. L'engouement est immense et la sculpture, une des plus populaires de l'époque, est déclinée, pendant près d'un siècle, en plusieurs dimensions par le grand éditeur Barbedienne.

La silhouette gracile et élégante du jeune garçon, les volumes lisses et longilignes des jambes, contrastent avec la description extraordinairement précise des détails de l'habillement et des accessoires : lacets des chaussures, plis du haut de chausse aux genoux, boutons des manches, cordes et clés de l'instrument, ciselure des cheveux. Un léger sentiment d'archaïsme s'allie à une parfaite finesse de traitement. L'argenture posée sur le bronze accentue encore le caractère précieux de l'oeuvre, et on hésite entre sculpture et orfèvrerie.

Le premier exemplaire fut acheté par la princesse Mathilde, qui tenait sous le Second Empire l'un des plus brillants salons artistiques et littéraires.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter