Anonyme
Claude Monet à Giverny

Claude Monet devant sa maison à Giverny
Anonyme
Claude Monet devant sa maison à Giverny
1921
Autochrome
H. 18 ; L. 24 cm
© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Claude Monet devant sa maison à Giverny


Cette image a été prise au printemps 1921 pour le journal L'Illustration. Le musée d'Orsay possède dans sa collection deux autres autochromes, L'Etang des nymphéas à Giverny et La Roseraie à Giverny, réalisés à cette occasion.
Tous sont exceptionnels par la qualité de leur réalisation, leurs dimensions et leur sujet. En effet, si les photographies en noir et blanc de Monet à Giverny sont assez nombreuses, les autochromes, en revanche, sont rares. Pourtant, seule la reproduction des couleurs peut rendre la magnificence du jardin de Giverny, le jeu brillant entre les formes et les nuances des espèces botaniques. Ce sujet, plus que beaucoup d'autres, appelle la couleur.

Compte tenu de la personnalité du modèle, Claude Monet devant sa maison à Giverny offre un intérêt documentaire certain. Cette épreuve souligne en outre, au regard de sa provenance et de son historique, une étape importante de la photographie, tant pour la reproduction des couleurs que pour l'usage de la photographie dans la presse. Le 15 janvier 1927, quelques semaines après le décès du peintre, une variante de Monet devant la maison de Giverny, ainsi que L'Etang des nymphéas accompagnent un article nécrologique publié dans L'Illustration.
De plus la technique même de l'autochrome, fondée sur la juxtaposition d'une multitude de points colorés, fait écho aux techniques de la peinture impressionniste et néo-impressionniste. La vue du jardin de Monet, jardin composé par le peintre pour ses toiles, permet ici à l'auteur de cet autochrome une parfaite adéquation entre le sujet et la technique.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter