François-Rupert Carabin
La Critique artistique

La Critique artistique
François-Rupert Carabin (1862-1932)
La Critique artistique
Vers 1896
Cire polychrome
H. 21 ; L. 9,3; P. 8,7 cm
© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt


La Critique artistique
La Critique artistique
La Critique artistique

La Critique artistique


Cette cire évoque avec humour les liens de la création et de la critique dans la seconde moitié du XIXe siècle sous forme d'une allégorie. Cambrée, rousse, un chignon à l'arrière, maintenu par une sorte de feuille de vigne laissant échapper deux mèches, une jeune femme tient dans sa main gauche une plume verte aussi grande qu'elle. Dans sa main droite posée sur la hanche, se trouve une paire de jumelles. Elle se dresse, pieds nus, sur des journaux éparpillés. Sûre d'elle-même, sinon arrogante, cette petite idole semble attendre que les artistes viennent s'incliner devant elle.

La Critique artistique présente une parenté avec une autre oeuvre de Carabin, La Gloire (1896, vide-poches en buis, collection particulière), hommage à la chanteuse populaire Polaire (1874-1939), dont Toulouse-Lautrec réalise le portrait en 1906. Ces deux objets sont en effet dédicacés au critique Roger Marx (1859-1913) qui, dans ses écrits d'historien d'art et par ses fonctions au sein de l'administration des Beaux-arts, combattit pour la reconnaissance des arts décoratifs.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter