Claude Monet
Les villas à Bordighera

Les Villas à Bordighera
Claude Monet (1840-1926)
Les Villas à Bordighera
1884
Huile sur toile
H. 115 ; L. 130 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Les villas à Bordighera


Cette peinture témoigne avec éclat de la découverte de la région méditerranéenne par Monet lors de son séjour en Italie en 1884. Elle fut pourtant exécutée dans l'atelier de Giverny, mais d'après un tableau, aux dimensions plus réduites, peint sur place (Villas à Bordighera, The Santa Barbara Museum of Art).
Avec cette toile, Monet souhaite réaliser un grand panneau décoratif destiné au salon de Berthe Morisot. Au début de l'année 1884, elle annonce à sa soeur Edma : "Je commence à entrer dans l'intimité de mes confrères les impressionnistes. Monet veut absolument m'offrir un panneau pour mon salon. Tu juges si je l'accepte avec plaisir".

Cette oeuvre traduit la luminosité méditerranéenne et la fascination du peintre pour la nature de cette région. Il représente ici le jardin de M. Moreno, qu'il qualifiait de "paradis terrestre" en évoquant "cette propriété sans pareille [...] un jardin comme cela ne ressemble à rien, c'est de la pure féerie, toutes les plantes du monde poussent là en pleine terre et sans paraître soignées : c'est un fouillis de toutes les variétés de palmiers..." (à Alice Hoschedé, 5 février 1884).

Le tableau Les villas à Bordighera est représentatif de divers aspects de l'art de Monet. Il y retrouve tout d'abord ce grand format presque carré, souvent utilisé par le peintre lorsqu'il s'exprime dans le domaine décoratif. La répétition en atelier d'un motif étudié sur place à Bordighera, annonce la démarche adoptée plus tard pour les "séries". Enfin, avec ce paysage exotique, Monet nous offre une variation autour de l'un de ses thèmes privilégiés : celui du jardin.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter