Carl Milles
Mendiante

Mendiante
Carl Milles (1875-1955)
Mendiante
Entre 1897 et 1904
Bronze
H. 30,4 ; L. 17 ; P. 18 cm
© ADAGP - RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski


Mendiante

Mendiante


Entre 1897 et 1904, le sculpteur suédois Carl Milles (prononcer "milès") réside à Paris. Si la ville l'enthousiasme, il est frappé par le nombre élevé de mendiants qui, dans les rues, tendent la main. Il modèle donc des statuettes comme cette Mendiante qui dans leur instantanéité, ont à la fois une valeur documentaire et une force humaniste. Il en expose plusieurs au Salon de la Société nationale des Beaux-arts de 1899.

Cette jeune Mendiante, qui, dans le vent et la froidure, tient son bébé emmitouflé sur son bras gauche et tend l'autre main aux passants, ne peut qu'inspirer la pitié et conduire à méditer sur la destinée humaine. Avec ces figures naturalistes, le sculpteur remporte un petit succès, insuffisant cependant pour qu'on lui en commande des fontes de grand format. En 1903, Milles se rendra en Belgique et sera frappé de l'évidente similitude de ses préoccupations avec celles de Constantin Meunier.

Milles a son musée près de Stockholm, Millesgården, une maison-atelier avec un jardin, qui s'inspire de l'Antiquité gréco-romaine et qui mérite une visite.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter