Emile Muller et Cie
Plaque de revêtement mural

Plaque de revêtement mural
Emile Muller et Compagnie
Plaque de revêtement mural
Vers 1895
Grès émaillé
H. 64 ; L. 49 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Plaque de revêtement mural


C'est la construction du moulin des chocolateries Menier à Noisiel (Seine-et-Marne) qui, en 1871, donne à Emile Muller l'occasion de révéler son talent avec la réalisation du décor en faïence polychrome qui remplit la structure métallique du bâtiment. Il meurt en 1889, l'année même où la céramique architecturale triomphe lors de l'Expostion universelle de 1889. Par la suite, c'est son fils Louis qui assure la direction des affaires.

Du point de vue stylistique, ce panneau d'inspiration fortement japonisante est à mettre en relation avec les créations de Muller destinées à la salle des fêtes construite à Paris en 1895 pour l'un des directeurs du Bon Marché et devenue en 1931 le cinéma La Pagode. En raison de son excellent état de conservation et de sa conception "picturale", ce paysage aquatique pourrait provenir d'un intérieur d'immeuble, porche ou entrée.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter