Paul Cézanne
Route de village, Auvers

Route de village, Auvers
Paul Cézanne (1839-1906)
Route de village, Auvers
1872-1873
Huile sur toile
H. 46 ; L. 55 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Gérard Blot

Route de village, Auvers


Dans les années 1872-1874, Cézanne vient travailler avec Pissarro à Pontoise. Au contact de ce dernier, il se rapproche progressivement de la manière impressionniste en exécutant des paysages en plein air, mais en gardant toujours une composition plus construite, un air plus grave. Dans cette toile peinte vers 1872-1873, à la pâte épaisse et aux tons éteints, la palette de Cézanne ne s'est pas encore beaucoup éclaircie mais elle est cependant déjà moins contrastée que lors de sa phase "baroque".

L'influence de Pissarro est également perceptible dans le choix du motif. A la suite de son ami, Cézanne peint en effet de nombreuses routes de village bordées d'habitations paysannes. Mais si les paysages de Pissarro sont plein de personnages et de vie, dans ceux de Cézanne on ne voit jamais un habitant, pas la moindre fumée sortant des cheminées ni le moindre signe d'une quelconque activité. Les maisons semblent fermées, impénétrables et la route qui se resserre avant de disparaître brutalement derrière un mur ne paraît mener nulle part. Peut-être cette vue désertique aux lignes tourmentées, bien éloignée de la sérénité des futurs paysages provençaux de Cézanne, traduit-elle les interrogations d'un peintre qui cherche encore sa propre voie.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter