Edgar Degas
Salle de billard

Salle de billard au Ménil-Hubert
Edgar Degas (1834-1917)
Salle de billard au Ménil-Hubert
1892
Huile sur toile
H. 50,7 ; L. 65,9 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Salle de billard au Ménil-Hubert


Dès les années 1860, Degas se rend régulièrement, l'été, au Ménil-Hubert (Orne), dans la propriété normande de son ami d'enfance Paul Valpinçon. Là-bas, il portraiture les membres de la famille, et exécute également des vues d'intérieur, dont la salle de billard.

Le 27 août 1892, Degas prévient par lettre son ami le sculpteur Bartholomé qu'il aurait, encore une fois, à reporter son retour à Paris parce qu'il vient d'entamer une nouvelle toile : "J'ai voulu peindre et me suis appliqué à des intérieurs de billard. Je croyais que je savais un peu de perspective, je n'en savais rien et cru [sic] qu'on pouvait la remplacer par des procédés de perpendiculaires et d'horizontales, mesurer des angles dans l'espace au moyen de la bonne volonté. Je me suis acharné".

La toile du musée d'Orsay est l'esquisse d'une composition plus aboutie aujourd'hui à la Staatsgalerie de Stuttgart, des oeuvres qui comptent au nombre des rares témoignages d'un Degas peintre d'intérieurs.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter