Gustave Moreau
Galatée

Galatée
Gustave Moreau (1826-1898)
Galatée
Vers 1880
Huile sur bois
H. 85,5 ; L. 66 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda


Galatée

Galatée


Le sujet de ce tableau est tiré de la 12e fable du livre XIII des Métamorphoses d'Ovide qui relate la jalousie du cyclope Polyphème envers l'amour qu'éprouve Galatée pour le berger Acis. Deux photographies, accrochées par Gustave Moreau dans sa salle à manger, témoignent de l'intérêt du peintre pour ce thème : l'une reproduisait le Triomphe de Galatée par Raphaël et l'autre le Polyphème de Sebastiano del Piombo.


Ici, loin d'illustrer le récit, Moreau n'en retient que la première ligne : "Voici un géant épouvantable qui aime une belle nymphe". Il propose une relecture personnelle, moderne et féerique de la mythologie païenne, rejette l'anecdote et se concentre sur la l'opposition entre l'horrible laideur et la beauté exquise, la bête et la belle, l'amour et le dédain. Sa composition orchestre une lutte entre l'ombre et la lumière, le minéral et le liquide, le bien et le mal. Le Polyphème de Moreau n'est pourtant pas un ogre, mais un être mélancolique, égaré dans la contemplation monoculaire de la femme inaccessible. Galatée réfugiée au fond d'une grotte trop étroite pour le géant, y apparaît comme une perle scintillante dans son écrin. Le changement d'échelle entre les deux personnages se répète entre Galatée et les minuscules néréides devenues presque invisibles au milieu d'une dentelle de plantes aquatiques et de coraux... Cette végétation qui semble surnaturelle a pourtant donné lieu à de minutieuses études de la part de l'artiste, études effectuées d'après un ouvrage de botanique marine conservé au Museum d'histoire naturelle, où Moreau s'était inscrit comme étudiant libre en 1879. Le travail de la peinture à l'huile, où se mêlent frottages et grattages, confère un aspect précieux à l'oeuvre, tels des émaux. Le Salon de 1880 est le dernier auquel Moreau participe. Galatée y marque son triomphe et l'apogée de sa carrière.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter